Jeunesse et Poésir

Je sais

Je sais mon cœur quand je fais le silence
Ce sont tes pleurs que le vide ensemence.
Tu sais j'essaie de changer tout cela
Ce n'est pas simple et n'est pas dû qu'à moi
Tu ne connais ni la vie ni ses lois
Et moi à peine ai-je fait un seul pas.
Je te promet je ferai l'impossible
Pour transmuter ces erreurs qui te criblent
Je vais apprendre, explorer chaque fibre
Et te rendrai un beau jour l'équilibre

Je sais
Gaetano Cessati / Unsplash / CC0