Jeunesse et Poésir

Métro

~ Ce gros gris grincheux gronde ° ~ Mais j'aime ce métro métronome qui m'entraîne ° ~ Sans cesse c'est le sang sinueux de la cité ° ~ Et le vivace vecteur ravi de nos rêves ° ~ Astronome astreint à s'traîner sans trêve ° ~ Chaque ligne livre à lire un signe insigne de l'infime ° ~ Où se faufile la folie que nous filons à l'infini

Métro
Sawyer Bengtson / Unsplash / CC0