Jeunesse et Poésir

Ode à la nuit

Quand vient l’heure où tombe la nuit
Les hommes rêvent à l’unisson,
Dans la nocturne symphonie
Le jour s’efface et ses passions ;

Le calme alors berce le monde
Et la Lune, Sa Majesté,
Déploie, danse, rêve et féconde
Ses cent vieux espoirs étoilés.

Ainsi le voile mystérieux
Laisse entrevoir la vérité
Qui pour les hommes échappe aux cieux
Dans un instant de déité

Ode à la nuit
Chechi Pe / Foter / CC BY-NC-ND